750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CREPERIE TY-ANN

A EMPORTER (garnies ou pas), SUR PLACE et A DOMICILE

CREPERIE TY-ANN

le blé noir, prix en hausse...la crêpe bretonne en péril!!!

 

 

                                Le sarrasin, également appelé blé noir, bien qu'il ne soit pas une céréale, ingrédient de base de la galette bretonne, voit à son tour ses cours flamber en raison de mauvaises récoltes en France et en Russie, a expliqué, mardi, la profession.

 

« Nous faisons face à une hausse de 30 à 40 % des prix, que nous allons devoir répercuter progressivement », a indiqué le minotier Jean-Christophe Celbert, leader français, avec notamment la marque Treblec et membre de Blé noir tradition Bretagne, qui regroupe plus de 300 acteurs de la filière.

 

Estimé à environ 12.000 tonnes de graines par an, le marché français dépend à 70 % des importations, principalement chinoises, malgré un regain de cette culture traditionnelle, revenue en grâce notamment pour ses vertus diététiques.

 

« En France, la production a chuté de 20 % cette année en raison de mauvaises récoltes et parallèlement les cours internationaux ont pris un tour spéculatif et ont quasi doublé à la suite des feux et de la sécheresse cet été en Russie », pays producteur et consommateur majeur, a souligné Jean-Christophe Celbert.

 

« C'est du jamais vu en vingt ans », selon le minotier, qui a estimé que la hausse des coûts pouvait être mise à profit pour de nouvelles mises en culture en France. « La France peut prétendre à l'autosuffisance, il est illogique de faire venir des conteneurs de farine de la Chine », a-t-il estimé.

 

Les minotiers envisagent de s'engager à « une hausse de 10 % » des prix d'achat du blé noir français pour la prochaine récolte, en septembre 2011, de façon à encourager les mises en culture et permettre un « rééquilibrage du marché », a confié Jean-Christophe Celbert.

 

Cultivé sur sols réputés ingrats (acides et granitiques), le blé noir nécessite peu, voire pas d'engrais, mais offre des rendements plus aléatoires que le blé, le colza ou le maïs.

 

Maryse Le Merrer, qui tient deux crêperies renommées à Brest, a confirmé avoir été informée par son fournisseur d'une prochaine augmentation « énorme » des prix. Le kilogramme de farine de blé noir breton, qui lui est facturé 1,31 euro, pourrait ainsi approcher 1,70 euro.

 

La répercussion dans l'assiette devrait cependant être minime, la farine représentant moins de 5 % du prix d'une galette, selon la profession.

 

article intégral , publié, dans la revue France Agricole, le 7 décembre 2010

 

 TY-ANN:  Cependant il faut distinguer les crêperies de dégustation et les crêperies à emporter, pour ces dernières  la farine de blé noir représente plus de  80% du coût des Matières premières ! Cette augmentation a été appliquée aussitôt après la récolte!  TY-ANN vient de subir une seconde  augmentation (cependant  bcp moins forte que la première) .

Néanmoins,  TY- ANN  espère continuer à vous satisfaire en  fabriquant de véritables crêpes bretonnes au bon goût du BLE NOIR BRETON ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article