750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RESTAURANT SUR PLACE, A EMPORTER à QUINTIN et A DOMICILE

CREPERIE TY-ANN chez Roger

ET MOI

Mes souvenirs d'enfance remontent quand mon grand- père de Remungol avec sa Simca 1000 nous rapportait régulièrement des crêpes à la douzaine de madame  Christine Desbois.
Ni dans ma famille paternelle , ni dans ma famille maternelle, on ne faisait de crêpes. Je me souviens, papa, à l' aube de ses 50 ans avait un rêve: offrir une billig à maman, rêve qu'il ne put réaliser, la Vie en décida autrement un matin d'août 1987(cf Edouard Bergeon " Au nom de la Terre" 2019...). C'est aussi grace à lui que cette idée de me réaliser  dans mon travail en faisant des crêpes me suit.  
C'est dans ma belle famille que j'ai appris à faire mes premières crêpes en 1997( j'avais 30 ans) avec la grand-mère de mon mari et sa maman . Aujourd'hui, sa vue diminuant (il y a peu elle les faisait encore elle même sur sa krampouz de 48 cm ) , elle m'en commande parfois. 
Puis, c'est dans le giron familial et avec  mes amis que je m'exerçai d'abord ,un petit coin aménagé au fond du garage  comme ci dessous ( mon  installation à St Gilles Vieux Marché, seul le rozell n'a pas changé !), j'ai toujours réalisé des crêpes fines, comme on les apprécie ici .
 

 

 
Les années ont passé ainsi . 
Titulaire d'un bac scientifique , j'ai  pris une orientation professionnelle par défaut : technicienne supérieure en agro-alimentaire  au lycée agricole de Pontivy , suivi d'une formation de technicienne spécialisée en innovation et gestion de la qualité agro-alimentaire à Quimper . J' ai enchaîné plusieurs expériences dans ce domaine : labo, qualité , entrecoupées par la naissance de nos 3 enfants. 
Après la naissance du petit dernier, j'éprouvai des difficultés à reprendre un travail dans mon domaine de formation initiale , c'est donc dans une blanchisserie industrielle que j'acceptai de travailler pendant plus de 11 ans pour Vivre ( dans le sens de survie). 
 Mon rêve d'évasion était si fort , qu'en parallèle , je lançai mon activité de crêpes en 2010 en auto-entreprise , d'abord en réalisant  des crêpes à emporter avec quelques dépôts localement, puis  en 2015  je décidai d'élargir mes compétences  en suivant une formation à l'école des chefs à Fouesnant  pour faire  la crêpe à domicile avec mes billigs  pour Vivre ( dans le sens existence)  
Mon idée a toujours été de développer mon activité pour pouvoir en faire mon Métier et en vivre. 
 L'année 2017, juste après avoir fêtée mes 50 ans, entourée de mes amies d'enfance, je vécus un changement radical: la  perte de la pleine santé... Ce fut un choc !  .

En 2018, TY-ANN alors projette de se développer et de réaliser Son rêve : 

"CHOISIS UN TRAVAIL QUE TU AIMES ET TU N'AURAS PAS A TRAVAILLER UN SEUL JOUR DE TA VIE . "

                       Prestation pour un anniversaire en août 2017. 

En 2019, après plusieurs mois de travaux, j'ouvris une crêperie à la ferme à Plussulien.

Un évènement imprévu survint fin 2018 alors que nous terminions la dernière phase des travaux pour ouvrir à la ferme, nous offrant  l'opportunité d' ouvrir une crêperie à Quintin ,au coeur de la ville. 

Le Covid m'empêchant de poursuivre les prestations à domicile et d'ouvrir au public, j'ouvris en  aménageant une pièce en août 2020 pour proposer la vente à emporter à Quintin.  En 2021, la suite de l'aventure TY-ANN se poursuit...  en ouvrant la crêperie "assise "à Quintin au 17, Grand'rue.

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :