750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RESTAURANT SUR PLACE à QUINTIN

CREPERIE TY-ANN chez Roger à QUINTIN

MON HISTOIRE

Mes souvenirs d'enfance remontent lorsque mon grand- père de Remungol (dans le Morbihan) avec sa Simca 1000 nous rapportait régulièrement des crêpes*(c'est ainsi que nous les appelons dans ce secteur de Bretagne qu'il s'agisse de celles à base de blé noir, ou celles à base de froment) à la douzaine de madame  Christine Desbois, crêpière.
Ni dans ma famille paternelle , ni dans ma famille maternelle, on ne faisait de crêpes. Je me souviens, papa, à l' aube de ses 50 ans avait un rêve: offrir une billig à maman, rêve qu'il ne put réaliser, la Vie en décida autrement un matin d'août 1987. C'est aussi grâce à lui que cette idée de me réaliser  dans mon travail en créant ma crêperie me poursuit.  
J'ai appris à tourner mes premières crêpes en 1997 dans ma belle famille avec la grand-mère de mon conjoint qui vient de nous quitter cet été 2022 avec ses 100 printemps, et sa maman. Elle les faisait elle-même sur sa Krampouz (tuile en fonte de 48 cm).  
Puis, c'est dans le giron familial et avec  mes amis que je m'exerçai d'abord ,un petit coin aménagé au fond du garage  comme ci-dessous ( ma première petite  installation à St Gilles Vieux Marché, seul le rozell en buis n'a pas changé !), j'ai toujours réalisé des crêpes fines, comme on les apprécie ici .
 

En 1997, crêperie familiale dans le garage à St Gilles du Vieux Marché, avec une Krampouz gaz 3 rampes, mon rozell en buis, et la célèbre boite de pâté Hénaff contenant le tampon pour graisser les plaques.

 
Mes années étudiantes ont passé ainsi:
Titulaire d'un bac scientifique au lycée Jeanne d' Arc de Pontivy, suivi d'une année en classe préparatoire aux ENITA au lycée agricole du Rheu où j'ai rencontré mon mari  puis technicienne supérieure en agro-alimentaire  au lycée agricole de Pontivy,  suivi d'une formation de technicienne spécialisée en innovation et gestion de la qualité agro-alimentaire à la CCI de Quimper.
J' ai enchaîné plusieurs expériences professionnelles dans ce domaine : labo, qualité en industrie, entrecoupées par la naissance de nos 3 enfants. 
Après la naissance du petit dernier, j'éprouvai des difficultés à reprendre un travail dans mon domaine de formation initiale , c'est donc dans une blanchisserie industrielle que j'acceptai de travailler pendant plus de 11 ans pour Vivre ( dans le sens de Survie). 
 Mon rêve d'évasion était si fort, qu'en parallèle, je lançai mon activité de crêpes à emporter en 2010 quand le statut auto-entrepreneur fut créer, d'abord en réalisant  des crêpes ou des galettes qui furent déposées dans quelques dépôts localement. Puis en 2015,  je décidai d'élargir mes compétences  en suivant une formation à l'école des chefs à Fouesnant (https://www.ecole-des-chefs.fr/
pour créer une crêperie à domicile en déplaçant mes billigs pour des évènements privés ou pros pour Vivre ( dans le sens Existence).  
Mon idée a toujours été de développer mon activité pour pouvoir en faire mon Métier. 
 L'année 2017, juste après avoir fêté mes 50 ans, entourée de mes amies d'enfance, je vécus un changement radical: la  perte de la pleine santé... Ce fut un choc !
La même année, je découvris May de Vie de miettes  de Toulouse et ses affiches à messages inspirants et positifs, dont la première fut VIVRE en 2017. Je fis l'acquisition de celle-ci et de celle intitulée: " Oser entreprendre". Aujourd'hui, elles ornent les murs de la crêperie et interpellent pour qui  y est attentif, elles se font photographier parfois.

En 2018,  je décidai de me réaliser ENFIN dans ce que j'aime.

"CHOISIS UN TRAVAIL QUE TU AIMES ET TU N'AURAS PAS A TRAVAILLER UN SEUL JOUR DE TA VIE . "

                       Prestation pour un anniversaire en août 2017. 

En 2019, après plusieurs mois de travaux "fait maison", j'ouvris une crêperie à la ferme à Plussulien au mois de mai.

Dans le même temps, notre ami " Roger", emporté par la maladie m' offre l'opportunité d'ouvrir une crêperie dans sa maison à Quintin alors que nous terminions la dernière phase des travaux pour ouvrir à la ferme. La décision fut prise rapidement. Le vœu de Roger sera exaucé et mon rêve réalisé grâce aux mains de Jean-Michel mon mari et de papy Eugène. 

Le Covid m'empêchant de poursuivre les prestations à domicile et d'ouvrir au public à la ferme, nous avons dû nous adapter. J'ouvris à Quintin en  aménageant une première pièce en août 2020 en proposant la vente à emporter, permettant ainsi d'achever les travaux entrepris en famille plus sereinement.. 

  En  juillet 2021, la fin des travaux me permit de poursuivre l'aventure de TY-ANN à Quintin : une crêperie "assise "au 17, Grand'rue chez Roger. Depuis cette date, je ne réponds plus au demande de crêpes ou galettes à emporter.

La crêperie dispose d'une vingtaine de places assises réparties en deux pièces  au rez-de-chaussée et d'une petite terrasse en extérieur à ciel ouvert.

NOUVEAUTE 2022 : SALLE A ROGER

La "salle à Roger" a été aménagée en salle de restauration et est prioritairement destinée au groupe sur réservation pouvant contenir jusqu'à 16/18 personnes. Un écran de projection et paperboard peuvent être mis à votre disposition pour un repas, un goûter, un breakfast ou un cocktail de crêpes et de galettes studieux et/ou convivial. Cette salle  peut être  disponible tous les jours de la semaine à tout moment SUR RESERVATION. Son atout, elle est isolée et aussi chauffée en hiver. Nous pouvons échanger autour de votre projet.

 

  Anne pour crêperie TY-ANN chez Roger.                            

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :